LA GEOTHERMIE TRES BASSE ENERGIE

DE NOMBREUX ATOUTS A FAIRE VALOIR - UNE FILIERE A DEVELOPPER
La Géothermie très basse énergie - GTBE - recouvre l'ensemble des techniques développées pour valoriser l'énergie du sous-sol peu profond (adminstrativement jusqu'à 200 m de profondeur), pour chauffer ou refroidir des bâtiments, ou pour produire de l'eau chaude sanitaire.

Elle s’adresse à tous types de bâtiments : neuf, existant (voire très ancien), résidentiel, tertiaire, agricole, industriel, de la maison individuelle jusqu’à des bâtiments de plusieurs dizaines de milliers de m2. Elle peut également être couplée à des réseaux (appelés boucles d’eau tempérée) destinés à desservir plusieurs bâtiments pour couvrir simultanément des besoins de chaud et de froid. La GTBE est ainsi très bien adaptée aux éco-quartiers.
 
Une filière énergétique à déployer
La GTBE est applicable presque partout  - le choix des techniques disponibles permettant de répondre à presque toutes les situations – ce qui la rend apte à une large diffusion.  Elle peut ainsi contribuer pleinement à atteindre l’objectif fixé par la programmation pluriannuelle de l’énergie – PPE – pour la chaleur géothermale, qui est de multiplier par 4 la contribution de cette source renouvelable d’énergie d’ici à 2023 par rapport à sa contribution de 2014.
 
Le séminaire GTBE
Pour faire le point sur cette filière, mieux la mettre en visibilité, échanger sur ses atouts et sur les modalités de son déploiement, l’ADEME organise sur son site de Sophia-Antipolis (Alpes maritimes), un séminaire, les 23 et 24 mars 2017, avec des plénières ponctuées de quatre ateliers et de deux visites de sites.
 
A qui s’adresse ce séminaire ?
Il s’adresse principalement aux maîtres d’ouvrages (services techniques des collectivités locales, aménageurs, promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, …) et aux prescripteurs (bureaux d’études sous-sol et surface, architectes, foreurs, énergéticiens,….).